Festival
On y était ! > Ethereal Decibel Festival 2022

Ethereal Decibel Festival, un festival psychédélique et surréaliste à ne pas rater !

Du 1er au 3 Juillet 2022 s’est déroulée la quatrième édition de l’Ethereal Decibel festival à Saint-Symphorien-des-Monts en Normandie (50). Un festival dédié aux musiques électroniques psychédéliques du crew nantais Ethereal Decibel Company.

Scénographies soignées et surréalistes, un spot dans un parc incroyable, une programmation aux petits oignons, une galerie d’art, des bornes d’arcades… Ethereal Decibel nous a régalé et envoyé en plein trip psychédélique et fantastique

ethereal-decibel-festival-2022

De la Psytrance en pleine nature

A peine arrivé sur le site que nous en prenons déjà plein les yeux… Le festival se déroule dans l’ancien parc de promenade d’un château, aujourd’hui disparu.
L’essentiel est là, en pleine nature : de la place entre les scènes avec des bars placés aux endroits stratégiques pour ne jamais mourir de soif (faut pas déconner).

La mainstage est dans la pente descendante ce qui nous permet de la surplomber et d’arriver dans le festival avec une vue splendide, la scène alternative, pas bien loin, dispose d’une canopée magnifique, le chill quant à lui est sous une petite forêt, pour se reposer à l’ombre.

Au beau milieu de ces scènes nous découvrons également le village des moutons électriques (nous ne savions pas encore que nous en deviendrons accro) ainsi que d’une borne d'arcade près du chill et d’une galerie d’art.

Ethereal Decibel nous laisse profiter pleinement de ce grand espace vert avec un festival s’y intégrant parfaitement. Du bon son et de la nature, que demander de mieux !

ethereal-decibel-festival-mainstage

Une scénographie psychédélique soignée

Ethereal Decibel mettant en avant la culture psytrance, on se doutait bien qu’une scénographie aux petits oignons avait été prévue ! Et nous n’avons pas été déçus.
Des scènes magnifiques, des canopées idylliques et des jeux de lumières acrobatiques, tout était fait pour en prendre plein la rétine !

THE SANCTUARY (le mainstage), réalisé par IhtiAnderson et Anonymous Substances, nous offrait une scène et une canopée cohérente formant un tout, composé de formes organiques et psychédéliques qui semblaient s’animer et respirer de jour comme de nuit.

THE PIT (l’alternative stage), réalisé par Psithurism et le crew Ethereal Decibel, nous offrait une énorme canopée. La déco ici, plus épurée mais pas moins magnifique que sur le mainstage, nous offrait un aspect plus ethniques avec des formes géométriques qui n’étant pas sans nous rappeler l’aspect parfois ethnico-électro que peut avoir la psytrance.

THE NEST (le chill out), réalisé par le collectif Sub. Conscience et Festi-Land, nous offraient un véritable temple de pause et de sérénité. De tapis, de quoi s'installer partout et surtout un “DJ Booth” entouré de bois, comme une sorte de vaisseau, prêt à nous emmener au pays des rêves.

Pour faire court, la scénographie soignée de l’Ethereal decibel Festival n’a rien à envier aux énormes festivals de psytrance d’Europe de l’Est. On nous offre ici un monde psychédélique et fantastique en parfaite adéquation avec le lieu et la musique.

ethereal-decibel-festival-scenographie

Une programmation sélectionnée avec soin

Ethereal Decibel n’y est pas allé de main morte avec la programmation. Les trois scènes nous ont offert une programmation éclectique mais cohérente. Il y en avait pour tous les goûts.

Sur la mainstage, nous retrouvons de la Full-on, Darkpsy, Goa, Forest, Psy Techno, Hitek, Progressive… Avec des artistes comme Ital, Ryanosaurus, Grouch, les pionniers de la Natural Trance Hilight tribe, Simiantics, Nectar, Ratagnan avec un gros set de Goa, Anakis, le maestro de la Funkadelic Trance Loopus in Fabula ou encore la révélation Psy-Techno de cette année : Cajun ! La mainstage nous a régalé de psytrance en tout genre comme on l’aime.

Sur la scène alternative, une belle sélection de Psybass, Dark Prog, Psybreaks, Techno, Glitch… Avec notamment des artistes comme N’Gwa, Version Bizar, la découverte incroyable de métal bass Dank Effect, D.Rec… La scène alternative semblait parfois se transformer en laboratoire expérimentales avec des variétés parfois inclassables qui nous ont transportées !

Après avoir sautiller dans tous les sens, le chill offrait un repos bien mérité avec de la Deep Techno, Psychill, Downtempo, Funk, Ambient. On y a retrouvé Solarythm sous son projet Deep Techno, N’Gwa, W.Ecko, Ewake

Il reste beaucoup trop d’artistes incroyables qui nous ont fait vibré pour pouvoir tous les citer dans cet article, mais ce que l’on peut vous dire, c’est qu’avec cette programmation pointilleuse, éclectique et qualitative, l’Ethereal Decibel nous transportait dans une autre dimension et ce, peu importe la scène sur laquelle vous vous trouviez !

Interviews réalisées sur le festival

ethereal-decibel-festival-ngwa

Les activités surréalistes du village électrique.

Ah le village des moutons électriques… C’est une expérience à faire pour la comprendre… Un village complet aux allures de fête foraine déjantée avec des activités farfelues passant du karaoké aux combats de chien en peluche ou encore des courses de billes, un stand paillettes (gare à vous si vous passez sous les mains de Tonton Paille-Thon !! ) vous allez vous régalez au village électrique !

Un ring en plein milieu pour danser sur les sons enivrant du Fils du Maire (oui oui c’est vraiment son nom de scène).

Nous y avons nous même passé quelques heures histoire de bien essayé un peu tous les stands, pour vous dire on a gagné à Dogzilla (les combats de chiens en peluche) dédicace à Docteur White !

Un village complètement dingue et surréaliste qui nous aura envoyé dans une autre dimension et qu’il ne faut, pour rien au monde, rater !

ethereal-decibel-festival-village-electrique

Un festival bienveillant et respectueux de l’environnement

Ça fait plaisir de voir un festival qui fait tout pour avoir une faible empreinte écologique ! L’équipe invitait d’ailleurs les festivaliers à connaître l’empreinte carbone de leur trajet via GreenMyEvent, un outil développé par une jeune association nantaise, la démarche est cool pour sensibiliser tout le monde.

Le site était propre durant tout le festival, les toilettes sèches aussi et toi-même tu le sais ça fait plaiz ! (et on y faisait jamais la queue, et ça aussi ça fait plaiz !!)

Les stands de bouffe avaient toujours (ou presque) des recettes végé, nous on a (trop) goûté le kebab au seitan d’Eco Jafar qui était vraiment top !!

On était vraiment au cœur d’un festival respectueux de l’environnement avec un public qui a suivi le mood dans le respect mutuel, pleins de goodvibes !

ethereal-decibel-festival-alternative

Ethereal Decibel Festival, une expérience pour tous les amoureux de psychédélisme !

Comment conclure cette expérience…

L’Ethereal Decibel est une expérience à ne pas rater pour les amoureux de psychédélisme en tout genre ! La galerie d’art, la scénographie, la programmation et les activités déjantés du village électrique, tout semblait vivre en harmonie. Un festival plus intimiste, bienveillant et moins énergivore que les géants de l’Europe de l'Est, ce qui n’est pas négligeable.

Bref, un festival très professionnel et mature, qui n’a rien à envier à ses compères et qui nous a régalés de A à Z chez le Triangle !

Longue vie à l’Ethereal Décibel Company 😁​

Partager cet article

Reportage photo

Ne tarde plus !

Ne rate aucunes infos ! Inscris-toi à notre newsletter.

Contact

Laisse nous un message...